RENAN LUCE

En concert

prochain rendez-vous :
17 janv. 2020 à 20H30
Casino Barrière Enghien-les-Bains
3 Avenue de Ceinture
+33 (0)1 39 34 13 00

Lauréat du Grand Prix de l’Académie Charles Gros et deux Victoires de la musique, Renan Luce est en concert pour divulguer les chansons, aux textes intimes et poétiques, de son nouvel album. L’auteur de “La lettre” est revenu à des arrangements inspirés de la musique des 60s comme en atteste “Au début”, l’épatant single qui fait frémir la Toile.

“On s’habitue à tout, mais ne plus dire je t’aime, s’en remet-on quand même ? Se passe-t-on de mots doux ?” chante-t-il dans le refrain de “On s’habitue à tout”. Renan Luce se met à nu dans ce quatrième album éponyme publié au printemps 2019. Il y narre la douleur et la reconstruction après sa séparation d’avec la mère de sa fille (ils vivaient ensemble depuis dix ans). “Au début, je me suis un peu débattu avec cette chose qui s’imposait, a-t-il confié au Parisien. J’ai écrit une chanson sur la rupture, ‘Le Vent fou’, et je me suis dit : ‘Bon c’est fait’. Mais une deuxième, puis une troisième sont arrivées, et je n’ai pas eu le choix. C’est aussi ma manière de clore une belle histoire, de faire du beau avec du sombre.” Il en résulte un disque mélancolique et lumineux, onze chansons mélodieuses et émouvantes qui, d’emblée, ont séduit la critique : “Berlin”, “Cette musique” (“Ne joue pas cette musique, tu sais bien l’effet qu’elle a sur moi…”), “Du champagne à quinze heures”… Enregistré avec un orchestre symphonique, ce nouveau cru du Breton rêveur (de Plourin-lès-Morlaix) révélé il y a quinze ans par des tubes délicats (“La Lettre”, “Les voisines”…) surprend et éblouit à la fois. Plus que jamais, l’univers de Renan Luce renvoie aux maîtres de la chanson française, ainsi qu’il l’a affirmé au Journal du Dimanche : “Je me suis souvent débattu avec un genre qui n’était pas très sexy. Aujourd’hui, j’ai fait la paix avec mes influences. On peut décrier Brel, Bécaud ou Aznavour, mais ils restent d’une qualité et d’une force évocatrice sans égales, au plus fort de la vérité quand ils abordent une émotion.” Après une absence de cinq ans, le chanteur de “La fille de la bande” revient au sommet de son art. Sa voix a gagné en maturité et son écriture est plus affermie encore. Cette série de concerts, Renan Luce l’attendait avec gourmandise : “Je suis impatient, très heureux. J’aime beaucoup ce qu’on a réalisé avec l’album. Je suis très à l’aise avec ce que je propose, qui est en adéquation avec ce que je suis.” Pour cette nouvelle aventure, il sera pour la première fois accompagné d’un orchestre. “Ce sera une autre manière d’aborder la scène. Je serai un peu moins derrière ma guitare, moins dans l’énergie combative d’aller chercher les gens, plus à me laisser envelopper. On sera au service de l’émotion” a-t-il révélé au site Pure Charts. Renan Luce fera étape à Toulouse pour ce tour de chant, entre nouveaux titres et tubes incontournables, qui a déjà conquis de nombreuses villes de France.

“Enregistré avec un orchestre symphonique, le quatrième album du Breton est poignant et surprenant. Un grand disque intemporel.” — Le Parisien

“Renan Luce a puisé dans sa séparation l’inspiration d’un quatrième album magnifique.” — Le Journal du Dimanche

“De tendres regrets en lueurs d’espoir, c’est un subtil éloge de la mélancolie qu’a livré l’enfant du pays, artiste au sommet de son art.” — Le Télégramme

ref : vfnoel19

ref : noelfp

ref : lui-noel

 


à partir de
22€

Renseignements et réservations au
01 39 34 10 80

réserver en ligne