Chilli Gonzalès

En concert

prochain rendez-vous :
15 nov. 2019 à 20H00
Casino Barrière Lille
777 Pont de Flandres
+33 (0)3 28 14 47 77

“Si les Pet Shop Boys s’étaient acoquinés avec Ryuichi Sakamoto, le fruit de leurs ébats aurait pu sonner comme certains titres de ce disque” a-t-on lu dans Rock&Folk à la sortie de “Ivory Towers” en 2011. Ce pianiste de jazz contemporain a en effet la bonne réputation de jongler avec les influences. Repéré il y a presque deux décennies grâce à “Gonzales Uber Alles”, il a toujours pris un malin plaisir à brouiller les pistes et à se dissoudre dans la musique des autres (il a collaboré avec Jane Birkin, Feist, Daft Punk, Drake ou Boyz Noise).

Né au Québec au début des années 70, Chilly Gonzales a appris le piano seul avant d’étudier la musique classique à la McGill University de Montréal, puis d’écrire des comédies musicales avec son frère aîné Chris, connu aujourd’hui en tant que compositeur de musiques de film et de série télévisée sous le nom de Christophe Beck. Au début des 90s, Gonzales décide de se jeter dans le grand bain et participe à l’aventure du groupe Son qui publie un premier album au succès mitigé, mais dont le single “Pick Up The Phone” tourne un peu en radio. Un second disque suivra, mais ne fera pas davantage de vagues. Loin de se décourager, le musicien traverse alors l’Atlantique et démarre une nouvelle carrière, à Berlin, sous le nom qu’on lui connaît. Entre 1990 et 2003, sur le label pop branché Kitty-Yo, il va publier quatre albums teintés de rap, qu’il incorpore avec tact à ses compositions, définissant ainsi les contours poreux d’un univers musical singulier. Chilly Gonzales n’aura ensuite de cesse de le développer en studio et en tournée. En effet, ces disques brillent également par la présence de morceaux instrumentaux que le public et la critique vont apprécier au moins autant que ses plus dansants, comme le farfelu “Let’s Groove Again”. Refusant d’être catalogué, il s’offre une première incartade en 2004 sous la forme de “Solo Piano”, un album en solitaire au pays de son instrument de prédilection, qui sera suivi de deux autres en 2013 et 2018. Chilly Gonzales en tournée, c’est un pianiste de jazz contemporain filmé du dessus ! “ ‘Piano Vision’,  c'est tout simplement une installation vidéo, permettant de suivre mes mains sur le clavier a-t-il déclaré récemment au quotidien La Provence. Elle offre une autre lecture, une autre façon d'être touché par la musique. D'autant que ce sont des morceaux instrumentaux. Même si je chante, je rappe, je parle comme les gens me connaissent… C'est donc un show complet, où on va rire, on va pleurer, on va être surpris, sans doute. Je le fais rarement… Je suis un artiste de scène, et je fais sûrement des disques pour justifier le fait que je continue à tourner.” Et la foule de mélomanes à ses trousses ne risque pas de s’en plaindre.

“Homme-orchestre à tout faire, partisan du cumul des mandats et des jeux sans frontières, Chilly Gonzales est qualifié de génie par ceux qui collectionnent ses disques et sont capables de citer ceux auxquels il a eu l’obligeance de collaborer, en mettant son grain de poivre.” - Rock&Folk


à partir de
31.8€

Renseignements et réservations au
03 28 14 46 00

réserver en ligne

Vous aimerez aussi

Concert
Emmanuel Moire
À PARTIR DE  43 €
Lille
Le  dimanche 17 novembre 2019