BARON TZIGANE

Opéra comique de Johann Strauss fils

prochain rendez-vous :
17 nov. 2019 à 15H00
Casino Barrière Toulouse
18 Chemin de la Loge
+33 (0)5 61 33 37 77

Cette opérette dite “à la hongroise” créée à Vienne en 1885 est un des plus grands succès de Johann Strauss fils ! Satire de l’Empire austro-hongrois et de ses aristocrates irresponsables, dédaigneux des classes rurales et tziganes, cet opéra-comique associe couleurs orientales, destins contrariés et valses virevoltantes. En un mot : magnifique !

C’est lors d’une tournée en Hongrie, alors qu’il accompagne son épouse Adèle chez le prolifique écrivain et dramaturge Mór Jókai, que Johann Strauss trouve l’argument du “Baron tzigane”. L’auteur vient de publier “Sáffi”, un roman dont l’action se déroule dans le banat hongrois de Temesvar (l’actuelle Timisoara de Roumanie), province longtemps occupée par les Turcs et qui alors vient de passer sous domination autrichienne. Le célèbre musicien est emballé par l’intrigue romanesque et devine qu’elle pourrait séduire François-Joseph 1er, à la fois empereur d’Autriche et de Hongrie. Strauss souhaite en faire un opéra-comique qui mettrait en exergue la bonne entente entre les deux pays. Il confie l’adaptation au librettiste et journaliste autrichien Ignaz Schnitzer.

Le héros du “Baron tzigane” se nomme Sándor, un jeune aristocrate Hongrois qui, enfant, avait été chassé avec ses parents du château familial par les Autrichiens. Avant de partir, son père avait caché un trésor à proximité du château qui, depuis, attise depuis les convoitises de la population alentour. Après la mort de ses parents, parvenu à l’âge adulte, Sándor revient avec un commissaire pour récupérer ses terres, mais le nouveau propriétaire, le riche et avare éleveur de porcs Zsupán, préfère lui offrir, à la place, la main de sa fille Arsena. Cette dernière, amoureuse d’un autre, n’a d’autre choix que d’essayer de gagner du temps : elle n’épousera Sándor que s’il devient baron. S’ensuivent moult tribulations : Sándor est adoubé par Tziganes, il tombe amoureux de Sáffi, fille de bohémienne, la guerre contre l’Espagne est déclarée engendrant son lot d’actes héroïques, le trésor est découvert, une princesse s’en mêle etc.

Non seulement le livret est dense et riche en retournements de situations, mais pour les besoins de cet opéra-comique en trois actes, “Le roi de la valse” va mettre les petits plats dans les grands, inaugurant “l’opérette à la hongroise”, genre repris ensuite par Franz Lehár (“La veuve joyeuse”) et Emmerich Kálmán (“Princesse Czárdás”). “Le Baron tzigane” qui mêle la fameuse sentimentalité viennoise et le folklore tzigane, est un déchaînement de valses, polkas, mazurkas et de czárdás. Créé à Vienne en octobre 1885, le spectacle va obtenir un gigantesque succès et fera le tour du monde. En 1895, il se jouera au Havre et à Paris (vingt-deux et soixante représentations !).

Plus d’un siècle plus tard, le metteur en scène Renaud Sorel, artiste lyrique spécialiste de l’opérette, redonne vie à cette œuvre flamboyante. Accompagné par le formidable orchestre de Perpignan Méditerranée dirigé par Daniel Tosi, et les chœurs de Philippe Maller, cette troupe de haut vol, emmenée par le ténor lyrique Xavier Mauconduit, restitue la beauté, le charme et le dynamisme de ce “Baron tzigane”, envoûtant comme au premier jour.



à partir de
35€

Renseignements et réservations au
05 61 333 777

réserver en ligne