CONSTANCE

Pot-pourri

prochain rendez-vous :
13 mai 2020 à 20H30
Casino Barrière Toulouse
18 Chemin de la Loge
+33 (0)5 61 33 37 77

Révélée en 2011 dans On ne demande qu’à en rire, cette humoriste, comédienne et chroniqueuse culottée en est déjà à son cinquième spectacle depuis son fameux “Je suis une princesse, bordel !” Ce bien nommé “Pot-pourri” rassemble d’anciens et nouveaux sketches, histoire de mettre en exergue l’absurdité de la comédie humaine.
De l’humour osé et libérateur ! 

“Si ce spectacle était un plat, ça serait une sorte de Hachis Parmentier avec des vrais morceaux de Constance à l’intérieur. Dans ce ‘Pot-pourri’, tu trouveras des anciens comme des nouveaux sketches fourrés avec soin à la violence verbale poétique et libératrice. Chaque personnage te rappellera combien la comédie humaine est absurde et je te propose d’en rire plutôt que de te pendre.” Voici un avant-goût de son one-woman-show, livré par Constance elle-même. Venue de Picardie, cette hyperactive à la langue bien pendue - et qui ne recule devant aucun challenge - a fait ses classes au Conservatoire d’art dramatique de Lille avant de se spécialiser dans l’humour. En dix ans, elle a écrit et interprété pas moins de cinq spectacles dont l’hilarant “Les mères de famille se cachent pour mourir”. Elle a également foulé les plateaux de télévision aux côtés de Laurent Ruquier, Stéphane Bern ou Olivier de Benoist, a joué dans les deux films des Chevaliers du Fiel (“Repas de famille” et “Les Municipaux”) et à la radio, elle est une chroniqueuse récurrente de l’émission Par Jupiter, sur France Inter. Sur scène, ce n’est rien de dire que Constance se démène : elle chante, danse, fait des acrobaties et vocifère à loisir : “Comment vivre dans un monde dans lequel il existe encore des gens qui portent des bananes autour de la taille ?!” Son humour (plutôt sombre) est à la fois trash et poétique : “Quand j’enfile un costume, je peux devenir tous les gens.” Dans son spectacle “Pot-pourri”, elle se glisse dans la peau d’une multitude de personnages “affreux sales et méchants”, ce qui, selon elle, est une manière de mieux comprendre le monde : “J’essaie de rendre drôle ce qui est inacceptable.” Constance excelle dans les rôles de névrosées et mêle adroitement obscénité et cruauté pour susciter le malaise. Sa formation classique lui permet d’incarner aussi bien la bourgeoise d’extrême droite culpabilisante que la jeune fille en fleur qui donne son point de vue sur les hommes. Ses sketches au vitriol, diablement efficaces, permettent au public de rire de tout, même des sujets sensibles. Le spectacle de cette humoriste pétillante débarque à Toulouse. Attendez-vous à tomber sous le charme !

“Auteur à la plume crue, insolente, provocatrice, Constance fait partie de celles qui peuvent dire les pires horreurs sur scène sans jamais être vulgaire.” — Télérama Sortir Grand Paris

“ La chroniqueuse de France Inter se révèle une tornade sur scène. Belle plume, grande comédienne… Constance, elle a tout d’une grande.” — Le Parisien



à partir de
30.4€

Renseignements et réservations au
0561333777

réserver en ligne