Nora Hamzawi

NOUVEAU SPECTACLE

prochain rendez-vous :
08 janv. 2020 à 20H30
Casino Barrière Toulouse
18 Chemin de la Loge
+33 (0)5 61 33 37 77

“Pendant ta grossesse, on te parle beaucoup du poids que tu prends, mais pas du poids que tu gardes !” Chez cette trentenaire passablement névrosée, l’autodérision est une drogue. La grossesse, le couple qui s’étiole, les réseaux sociaux qui l’agacent… À Toulouse, dans son nouveau spectacle, l’humoriste se confie avec un naturel qui suscite autant l’approbation que l’hilarité.

Le nouveau one-woman-show de Nora Hamzawi révèle une facette plus personnelle de cette humoriste d’origine syrienne dont le bagout a fait merveille dans l’émission On va tous y passer sur France Inter, dans Le Grand Journal sur Canal+, puis à Quotidien sur TMC où elle a animé, jusqu’à juin 2019, Nora a la réponse. Le cinéma lui a également ouvert ses plateaux et son talent lui a valu de décrocher, en 2019, le Prix de la révélation au Festival de Cabourg (pour sa performance dans “Doubles vies” d’Olivier Assayas). Après le succès de son précédent spectacle éponyme, la voici de retour sur les planches avec un journal de bord où elle raconte sans tabous son passage à l’âge adulte, et énumère les tracas qui vont avec, de l’hypocondrie à l’épilation en passant par les joies de la grossesse. “J’ai toujours les mêmes névroses, mais elles se sont déplacées avec l’âge. Mon premier spectacle portait davantage sur les questions de séduction, de soirées alcoolisées, de chômage… Ici, je m’interroge sur ce que signifie être une femme, une adulte qui vieillit plus vite qu’elle ne pensait. J’évoque l’usure du couple, l’usure de soi-même” a-t-elle confié dans l’émission télévisée Entrée Libre. Elle fustige également une foule de choses du quotidien qui l’agacent, comme les dîners en ville où les amis qui reçoivent demandent d’enlever les chaussures. En tête de liste, il y a les réseaux sociaux qu’elle déteste et… ne peut s’empêcher de fréquenter : “Quelqu’un te dit : ‘Vous avez vu le dernier article du Time ? Il y a une étude qui est sortie selon laquelle les réseaux sociaux rendraient les gens de plus en plus cons.’ Et toi pendant ce temps-là, t’es en train de photographier le guacamole…” Nora Hamzawi déboule à Toulouse avec son spectacle décapant (et déconseillé aux moins de quinze ans). Quoi qu’elle dise, elle fait mouche.

“Son humour est moderne, dans l’air du temps, et elle gagne en aisance au fil des spectacles. On a l’impression d'être chez une copine.” — Télématin

“C’est vif, c’est cru, mais jamais cruel. Car si elle égratigne son auditoire lors de cocasses digressions, c’est toujours accompagné d’une petite virgule bienveillante qui gomme tout.” — Le Parisien

“Le verbe, c’est sa force. La ‘stand-uppeuse’ aide à croire aux vertus réflexives et curatives (entre autres) de la parole.” — Télérama


à partir de
36.4€

Renseignements et réservations au
05 61 333 777

réserver en ligne